Le site du Docteur Alain ORTEGA

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'agis correctement  en cas de crise d'asthme - Le site du Docteur Alain ORTEGA - Docvadis

J'agis correctement en cas de crise d'asthme

Il est essentiel d’adopter la bonne attitude pour traiter la crise d’asthme dans les meilleures conditions. Certains signes doivent vous alerter ou alerter vos proches.

Que se passe-t-il pendant la crise d’asthme ?

Au cours de la respiration, l’air circule dans les poumons à travers des conduits : les bronches et les bronchioles.
Pendant une crise d’asthme, les muscles des bronchioles se contractent, ce qui diminue leur diamètre, et du mucus est sécrété en plus grande quantité.
Cela obstrue les bronches et produit une respiration sifflante, bien caractéristique, ainsi qu’une sensation d’étouffement.

Comment reconnaître une crise d’asthme ?

La respiration est courte et sifflante, on se sent oppressé, on est essoufflé.
On a du mal à parler, on est angoissé, on s’agite.
Une toux sèche peut survenir, en particulier la nuit, au lever ou à l’effort.
Ces signes doivent vous alerter sur la survenue d’une crise d’asthme.

Comment dois-je réagir ?

Dès les premiers signes, il faut inhaler son broncho-dilatateur habituel en appliquant les consignes données par votre médecin traitant.
Restez calme.
Asseyez-vous et respirez lentement et profondément.

Comment puis-je évaluer la gravité de la crise ?

Si vous constatez l’un de ces signes, appelez immédiatement les secours en composant le 15 (Samu), le 18 (pompiers) ou le 112 depuis n’importe quel téléphone mobile:

  • Absence d’amélioration une demi-heure après la prise du broncho-dilatateur (que vous aurez répétée toutes les 5 à 10 minutes selon l’ordonnance rédigée par votre médecin).

  • Impossibilité de faire une phrase complète sans reprendre sa respiration.

  • Bleuissement de la peau constaté au niveau des lèvres et des ongles.

  • Transpiration abondante.

  • Symptômes d’épuisement.

Des précautions au long cours s’imposent.
Le traitement de fond ne doit pas être négligé une fois la crise passée. Autant que possible, vous éviterez les facteurs risquant de favoriser la crise d’asthme : le tabac et la présence d’animaux à la maison, par exemple.

Cabinet du Docteur Alain ORTEGA

15 RUE DU GENERAL LECLERC ,
67115 PLOBSHEIM, France

Contacts

  • Fixe : 03 88 98 72 34
  • Fax : 03 88 98 72 34
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Comment bien utiliser une chambre d'inhalation ?

    La plupart des médicaments qui soulagent l’asthme sont très efficaces lorsqu’ils sont inhalés, car le produit atteint directement les bronches. Mais certaines personnes ont des difficultés à utiliser des aérosols ou inhalateurs-doseurs.

    Lire la suite
  • On va me poser un stent

    Le stent est un petit dispositif introduit dans une artère lorsqu’elle est bouchée, afin de la maintenir ouverte et parfaitement irriguée par le sang. Il est mis en place lors d’une intervention appelée « angioplastie ».

    Lire la suite
  • J'ai une névralgie cervicobrachiale : que dois je savoir ?

    La névralgie cervicobrachiale (NCB) est une douleur liée à l’irritation d’une terminaison nerveuse issue de la colonne vertébrale au niveau du cou. Elle est le plus souvent liée à un problème de disque intervertébral ou d’arthrose cervicale. Son traitement est médical ou plus rarement chirurgical.

    Lire la suite
  • Je vais avoir un pacemaker

    Un pacemaker est un appareil électronique capable d’analyser le fonctionnement du cœur et de le stimuler quand c’est nécessaire. Connaissez les précautions à prendre au quotidien.

    Lire la suite
  • Mon glaucome a été dépisté à temps

    Lors d’une consultation ophtalmologique de routine, Edmé apprend qu’il souffre d’un glaucome. Il vous raconte ses premières réactions, puis sa détermination à bien se traiter.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale