Le site du Docteur Alain Mohanna pédiatre

Pédiatrie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Allergique : je sais utiliser mon stylo auto-piqueur d’adrénaline - Le site du Docteur Alain Mohanna pédiatre - Docvadis

Allergique : je sais utiliser mon stylo auto-piqueur d’adrénaline

Le stylo auto-piqueur d’adrénaline est un dispositif médical qui vise à traiter le choc anaphylactique, avant l’arrivée des secours. Bien utilisé dès les premiers signes du choc (œdèmes, troubles de la respiration, urticaire…) il peut vous sauver la vie.

Qu’est ce qu’un stylo auto-piqueur d’adrénaline ?

Le stylo auto-piqueur injecte de l’adrénaline, un médicament utilisé dans le traitement du choc anaphylactique. Disponible en pharmacie, ce stylo vous sera prescrit par votre médecin si vous avez une ou plusieurs allergies à risque d’entraîner la survenue d’un choc.
Le stylo est pré-rempli en adrénaline et deux dosages existent. Votre médecin évalue celui qui vous convient le mieux selon l’âge et le poids : vous ne risquerez donc pas de surdosage.

Quand utiliser mon stylo d’adrénaline ?

Il s’agit d’un traitement d’urgence. Son utilisation est donc réservée au choc anaphylactique, un syndrome potentiellement mortel.
L’injection doit avoir lieu en intramusculaire dès l’apparition des premiers signes du choc :
• urticaire généralisé,
• bouffées de chaleur,
• accélération du rythme cardiaque,
• asphyxie avec œdème de Quincke.
Il n’y a pas de contre-indication à l’utilisation du stylo chez la femme enceinte en cas de choc anaphylactique.
Le choc anaphylactique nécessite un suivi médical renforcé : prévenez immédiatement les urgences (SAMU 15 ou 112 en Union européenne) après l’utilisation de votre stylo auto-piqueur.

Comment l’utiliser ?

Si vous présentez les premiers symptômes du choc, il est urgent d’utiliser votre stylo. La piqûre n’est pas douloureuse et peut vous sauver la vie.
Selon le modèle qui vous a été prescrit, le mécanisme peut différer légèrement. N’hésitez pas à demander une démonstration à votre pharmacien.
Dans tous les cas, après enclenchement, la marche à suivre est la suivante :
• prenez le stylo avec votre main dominante (celle que vous utilisez pour écrire),
• injectez le produit à travers les vêtements s’ils ne sont pas trop épais,
• placez l’extrémité noire du stylo injecteur contre la face extérieure de votre cuisse, et tenez le stylo à angle droit

http://www.pandemie-grippale.gouv.fr/

Le stylo présenté ici peut différer
de celui qui vous sera prescrit.

• pressez fermement l’extrémité contre l’extérieur de votre cuisse (selon le modèle, vous devrez ou non appuyer sur un bouton pour procéder à l’injection),
• maintenez le stylo en place 10 secondes le temps que la totalité du produit soit injectée,
• massez la zone d’injection pendant quelques secondes pour accélérer l’absorption,
• contactez immédiatement les secours.

Puis-je manifester des effets indésirables après l’injection ?

Comme tout médicament, l’adrénaline peut entraîner des effets indésirables, notamment si elle est injectée en l'absence d'un choc. Les plus fréquents sont : une accélération des battements du cœur, des sueurs, des nausées et vomissements, des difficultés respiratoires, une pâleur, des étourdissements, une faiblesse, des tremblements, des maux de tête, une nervosité ou un refroidissement des extrémités.
Ces effets sont malgré tout rares et largement minimes vis-à-vis du risque encouru sans injection. Quoi qu'il en soit, toute injection d'adrénaline doit être précédée ou suivi d'un appel au 15, qui répondra aux éventuels effets secondaires.

Autour de moi, qui doit savoir utiliser ce stylo ?

Vous pouvez former votre entourage à l’utilisation de ce stylo, dans l’hypothèse où le choc anaphylactique vous empêcherait d’agir (survenue d’un malaise, stress…).
Chez les enfants, l’injection devra être réalisée par un adulte (parent, professeur, éducateur…) pour s’assurer qu’elle a lieu correctement, à savoir sans attendre et dès l’apparition des premiers signes du choc. Placez alors l’enfant en position assise et procédez aux étapes de l’injection.
Si votre enfant est allergique ou présente des intolérances alimentaires, il fera l’objet d’un projet d’accueil individualisé (PAI) au sein de son établissement scolaire, en collectivité ou dans le cadre de ses activités périscolaires. Ce PAI inclut une formation à réagir en cas de choc anaphylactique de l’enfant et à la bonne utilisation du stylo.

http://www.pandemie-grippale.gouv.fr/

La désensibilisation aux substances allergisantes peut faire partie du traitement de fond de l’allergie, surtout quand les symptômes sont très handicapants. Ce traitement est recommandé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et fait l’objet d’une prise en charge par l’Assurance Maladie. Cependant, ce traitement ne concerne pas tous les allergènes : n’hésitez pas à demander des informations à votre médecin traitant ou à votre allergologue.

 

cabinet de pédiatrie

94 Avenue du Général Michel Bizot ,
75012 PARIS 12, France

Contacts

  • Fixe : 0143073015
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Me faire tatouer, oui...en limitant les risques

    Cette vidéo vous explique que le tatouage n'est pas un geste anodin s'il n'est pas fait dans des conditions strictes d'hygiène. Le Dr Denis Ouzan décrit les risques infectieux encourus et un tatoueur montre ce qu'il faut faire et ne pas faire. Si vous avez fait un tatouage dans des conditions limites, pensez à vous faire dépister : parlez en avec votre médecin ou rendez vous dans un centre de dépistage, un Cegidd.

    Lire la suite
  • Suite à une greffe de cellules souches, pourrai-je avoir un enfant ?

    Les patients, ayant recours à une greffe dans le cadre du traitement d'un cancer du sang, peuvent s'interroger sur la possibilité d'avoir un enfant plus tard. Selon leur âge et le stade de leur maladie, ils peuvent disposer de mesures préventives pour préserver les cellules reproductrices, ou de solutions alternatives.

    Lire la suite
  • Je m'informe sur l'action du tabac sur le coeur et les vaisseaux

    Qu’il soit actif ou passif, le tabagisme a des répercussions avérées sur notre organisme, notamment sur le cœur et les vaisseaux. Sur les 200 décès quotidiens en France dus au tabac , 25 % sont liés à une maladie cardiovasculaire. Parmi les personnes victimes d’infarctus avant 45 ans, 80% sont fumeurs. Fumer diminue en moyenne votre espérance de vie d’environ 11 ans. En revanche, l’arrêt du tabac est bénéfique à n’importe quel moment de votre vie.

    Lire la suite
  • J'apprends les gestes de premiers secours en cas de blessure aux yeux

    Les accidents domestiques peuvent occasionner des déficits visuels graves. Protéger vos yeux ou ceux de vos enfants, c’est avant tout prévenir ces accidents. Savoir traiter l’urgence si l’accident se produit et avoir le bon geste en attendant l’avis médical peut permettre de sauver la vue.

    Lire la suite
  • Je me protège des piqures de moustique : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser simplement comment vous protéger des piqûres de moustiques. Ils peuvent être vecteur de nombreuses maladies, il est donc nécessaire de s’en protéger. Pour cela, vous devez tenir compte des maladies présentes sur votre lieu de séjour et de la période d’activité, diurne ou nocturne, des moustiques impliqués dans leur transmission. Votre médecin pourra le commenter avec vous.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale