Le site du Docteur Alain FISCHER

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Arrêt cardiaque : j'apprends à utiliser un défibrillateur automatisé externe - Le site du Docteur Alain FISCHER - Docvadis

Arrêt cardiaque : j'apprends à utiliser un défibrillateur automatisé externe

Chaque année, 50 000 personnes décèdent d’un arrêt cardiaque. Pourtant, l’arrêt cardiaque n’est pas forcément fatal, à condition d’agir rapidement en accomplissant 3 gestes simples et essentiels. Parmi eux, l'utilisation d'un défibrillateur automatisé externe à usage public pour relancer l'activité cardiaque de la victime.

Comment puis-je reconnaître un arrêt cardiaque ?

La victime perd connaissance et ne réagit pas quand on lui parle.
La victime n'a plus de pouls, et on ne perçoit plus sa respiration: sa poitrine ne se soulève pas, et on ne sent pas son souffle en approchant la joue.
La victime devient très pâle ou sa peau prend une couleur bleuâtre.

Que dois-je faire si je suis témoin d'un arrêt cardiaque ?

  • Appelez le SAMU en composant le 15.

  • Pratiquez un massage cardiaque.

  • Appliquez un défibrillateur automatisé externe (DAE).

Utilisez le défibrillateur après 2 minutes de massage cardiaque en attendant les secours.

Les 3 gestes qui sauventLes 3 gestes qui sauvent

Qu'est-ce qu'un défibrillateur automatisé externe ?

Un défibrillateur automatisé externe est un appareil qui analyse le coeur d'une personne en arrêt cardiaque et tente de reconnaître un rythme indiquant qu'un choc électrique est nécessaire et approprié.
Si ce choc est nécessaire, la personne qui tient le défibrillateur reçoit l'ordre d'appuyer sur un bouton pour délivrer un choc. Celui-ci permettra au coeur de la victime de retrouver un rythme normal.

Comment se sert-on d'un défibrillateur ?

De nombreux lieux publics sont équipés de défibrillateurs automatisés externes.
Ces appareils très simples d'utilisation vous guident vocalement.
Un écran vous donne également des informations sur les étapes à suivre :

  • Dénudez la poitrine de la victime et apposez les électrodes conformément aux instructions.

Position des électrodes du défibrillateur à apposer sur la victime.Position des électrodes du défibrillateur à apposer sur la victime.

  • L'appareil analyse les battements du coeur de la victime.

  • Un ordre vocal est donné, seulement si le choc électrique est nécessaire.

  • Appuyez sur le bouton de déclenchement du choc.

  • Lors de l'administration d'un choc, veillez à ce que personne ne touche la victime.

  • Après l'administration d'un choc et en attendant les secours, n'éteignez pas l'appareil et ne retirez pas les électrodes. Reprenez les massages cardiaques.

En présence d'une victime d'un arrêt cardiaque, le pire est de ne rien faire.
Si un défibrillateur automatisé externe se trouve à proximité, n'hésitez pas à l'utiliser. Son fonctionnement est facile et sans risque pour la victime et pour le sauveteur. Une voix vous guide à chaque étape.
L'appel des services d'urgence reste la priorité dans tous les cas d'arrêt cardiaque.

Cabinet médical

27 rue du Général Ferrié , 73140 St Michel De Maurienne, France

Contacts

Téléphone : 0479565556

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • On va me poser un stent

    Le stent est un petit dispositif introduit dans une artère lorsqu’elle est bouchée, afin de la maintenir ouverte et parfaitement irriguée par le sang. Il est mis en place lors d’une intervention appelée « angioplastie ».

    Lire la suite
  • Je vais avoir un pacemaker

    Un pacemaker est un appareil électronique capable d’analyser le fonctionnement du cœur et de le stimuler quand c’est nécessaire. Connaissez les précautions à prendre au quotidien.

    Lire la suite
  • Je comprends la prise en charge de mon insuffisance cardiaque

    Vous souffrez d’insuffisance cardiaque. La capacité de votre cœur à propulser le sang dans vos artères est altérée. Il s’agit d’une maladie chronique qui nécessite, outre une surveillance régulière, de bien suivre les conseils de votre médecin et de bien prendre vos traitements.

    Lire la suite
  • J'ai une névralgie cervicobrachiale : que dois je savoir ?

    La névralgie cervicobrachiale (NCB) est une douleur liée à l’irritation d’une terminaison nerveuse issue de la colonne vertébrale au niveau du cou. Elle est le plus souvent liée à un problème de disque intervertébral ou d’arthrose cervicale. Son traitement est médical ou plus rarement chirurgical.

    Lire la suite
  • Je vais avoir un implant oculaire pour traiter ma cataracte

    Au cours de la cataracte, le cristallin devient opaque, entraînant une baisse de la vue. L’évolution de la cataracte est très variable d’une personne à l’autre. Dans tous les cas, l’intervention chirurgicale est le seul véritable traitement de cette maladie.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale