Bienvenue sur Le site du Docteur Ahmed IBRAHIMI

Neurochirurgie
Conventionnement : Non conventionné
Carte Vitale Non acceptée
Je souffre de céphalées de tension - Bienvenue sur Le site du Docteur Ahmed IBRAHIMI - Docvadis

Je souffre de céphalées de tension

Les céphalées de tension touchent plusieurs millions de Français, mais c’est néanmoins une affection mal connue qui peut avoir des conséquences importantes sur la qualité de vie. Comme la migraine, ce sont des maux de tête chroniques.

Comment savoir si ce n'est pas une migraine ?

La céphalée de tension est un type particulier de maux de tête. Elle se distingue de la migraine par plusieurs signes.

  • Ce sont des maux de tête dits « en casque », car ils prennent l'ensemble de la tête et non une partie, comme la migraine.

  • La tête semble prise comme dans un étau avec une tension dans la nuque et le front et parfois des douleurs ou une sensation de fourmillements dans le cuir chevelu.

  • En général, la douleur n'est pas « pulsatile », c'est-à-dire qu'elle ne fait pas ressentir de battements dans les tempes.

  • Le plus souvent, il n'y a pas ces sensations de nausées, de gênes liées au bruit ou à la lumière souvent décrites par les migraineux.

  • L'évolution est progressive, et non par crises ou par poussées.

  • Contrairement à la migraine, ces maux de tête ne sont généralement pas aggravés par l'effort.

Quelles sont les causes de mes céphalées ?

Trop souvent, ces céphalées sont perçues comme de petites migraines moins graves et moins handicapantes ou bien comme l'expression de troubles psychiques.
Ces douleurs sont certainement l'expression d'un problème ou d'un mal non connu ou non défini. Une sorte de signal d'alarme.
Les causes sont encore mal connues, mais elles peuvent être :

  • Psychologiques. Liées au stress, à une angoisse en rapport avec la vie sociale, familiale ou professionnelle. Parfois, ces céphalées s'estompent ou disparaissent pendant la durée des congés ou lors d'un changement de situation personnelle ou professionnelle.

  • Physiologiques. Liées à un problème de vertèbre, suite soit à un traumatisme, soit à une mauvaise position avec une contraction des muscles du dos, du cou et des épaules.

  • Liées à une prédisposition génétique. Cette prédisposition peut être la cause d'un mauvais fonctionnement du contrôle interne de la douleur.

Quelles peuvent être les conséquences ?

La conséquence majeure est une dégradation de la qualité de vie.
La vie professionnelle peut être perturbée (absentéisme, difficultés de concentration).
La vie sociale se trouve souvent troublée, essentiellement par le manque de compréhension de l'entourage et des proches.
Les maux de tête fréquents sont très culpabilisants et peuvent entraîner des angoisses et un sentiment de malaise en société.
L'autre conséquence est le risque d'abus médicamenteux et pas toujours adaptés.

Quels sont les traitements ?

Le traitement d'une céphalée de tension doit être adapté à chaque cas.
Plusieurs types de traitement peuvent être associés pour une meilleure efficacité.

Les traitements médicamenteux :

  • Les médicaments classiques, comme les antalgiques (anti-douleurs), sont les plus souvent prescrits. Ils peuvent néanmoins entraîner une dépendance et un abus médicamenteux. D'autres médicaments sont destinés à améliorer l'état général et psychologique, comme certains tranquillisants ou antidépresseurs.

Les traitements non médicamenteux :

  • Les psychothérapies comportementales destinées à trouver des événements ou une situation qui pourraient être soit à l'origine, soit un facteur favorisant.

  • Les techniques de relaxation (sophrologie, hypnose) qui doivent être pratiquées par des professionnels et en accord avec le médecin traitant.

  • Les traitements mécaniques (kinésie, ostéopathie, massages) qui sont des compléments visant à soulager les contractions musculaires liées aux céphalées.

  • De nombreux autres traitements peuvent être proposés en complément (acupuncture, cryothérapie, ultrasons, etc.).

Certains traitements ont prouvé leur efficacité, d'autres ne sont que des techniques adjuvantes. Seul votre médecin peut vous conseiller ou vous orienter.    
Quelle que soit l'intensité de la douleur, ne dépassez jamais la dose prescrite par votre médecin. Le traitement ne sera pas plus efficace. Il pourrait même avoir des effets secondaires importants, parfois graves, ou ne plus être efficace.

La céphalée de tension peut être considérée comme une maladie grave au regard de la dégradation de la qualité de vie.
Une cause éventuelle doit être recherchée, et cela peut demander beaucoup de temps.
Il n'existe pas de médicament miracle, mais l'association de plusieurs modes de traitement peut améliorer la fréquence et l'intensité des céphalées.
Demandez conseil  à votre médecin avant de prendre des médicaments ou de suivre un traitement.

CASABLANCA . MAROC

Portable : 212 661 200 372 Email: Soraah@yahoo.fr,
Fixe : 212 661 200 372, 20360 Soraah@yahoo.fr, France

Contacts

Téléphone : 212 661 200 372
Fax : 212 522 864 561

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

CLINIQUE DAR SALAM


Neurochirurgie, 728 BVD MODIBO KEITA , 20360 CASABLANCA, France

Contacts

Téléphone : 212 661 200 372

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Polyclinique CNSS Mohammaedia

Rue Med SMIHA , 30360 Mohammedia, MAROC, France

Contacts

Téléphone : 0523324760

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Polyclinique CNSS Derb Ghallef

22 Rue Sécurité Sociale,
Quartier des hôpitaux, 20360 CASABLANCA, Maroc, France

Contacts

Téléphone : 212 522 863 020

CLINIQUE AL AMINE

Rue ABOU MAROUANE ,
Quartier des Hôpitaux, 20360 CASABLANCA, MAROC, France

Contacts

Téléphone : 212 661 200 372

Documents similaires

  • En savoir davantage sur la sclérose en plaques

    La sclérose en plaques est une maladie inflammatoire du système nerveux central, qui provoque la destruction partielle de la gaine des fibres nerveuses.

    Lire la suite
  • Maladies touchant le cerveau : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les différentes zones du cerveau. Votre médecin pourra le commenter avec vous. Il vous permettra de mieux comprendre les explications qui vous seront apportées quand il vous est dit : «telle zone est concernée». Vous comprendrez mieux les zones explorées par l’IRM.

    Lire la suite
  • Je comprends ce qu'est l'épilepsie

    La France compte plusieurs centaines de milliers d’épileptiques de tout âge. Cette maladie génère des consultations médicales, des soins, des prescriptions… Quelques repères et notions sont utiles pour comprendre de quoi il s’agit.

    Lire la suite
  • J’ai des vertiges

    Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

    Lire la suite
  • J'ai une paralysie faciale

    Vous vous réveillez avec une paralysie du visage, Vous ne pouvez plus fermer un œil. C’est probablement une paralysie a frigore. Quelques notions vous permettent de comprendre son origine vraisemblable, sa prise en charge et la démarche à avoir si vous présentez une telle paralysie.

    Lire la suite

Urgences et premiers soins

Je souhaite contacter les urgences. Qui dois je appeler ? Pour quoi ?

Le SAMU (15) : Réponse en direct.
Urgences Médicales. Blessés par accident. Malaise dans un lieu public. Accident du travail

Les POMPIERS (18) : Réponse en direct.
Incendie. Accident de la route. Accident domestique, c'est-à-dire survenant à la maison. Explosion. Intoxication au Gaz ou toxiques. Noyade.

La SECURITE (17) : Réponse en direct.
Accident de la route.

L'URGENCE (112) : Service centralisateur.

Numéro européen à utiliser de préférence depuis un téléphone mobile.
Votre appel sera dirigé vers un des services de secours le plus proche.

Découvrez tous nos conseils

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale