Bienvenue sur Le site du Docteur Ahmed IBRAHIMI

Neurochirurgie
Conventionnement : Non conventionné
Carte Vitale Non acceptée
J'ai un zona : comment va-t-il évoluer ? - Bienvenue sur Le site du Docteur Ahmed IBRAHIMI - Docvadis

J'ai un zona : comment va-t-il évoluer ?

Le zona est une maladie infectieuse. Il se manifeste par des douleurs parfois intenses, aiguës, d’un seul côté du corps ou du visage avec une éruption localisée de petites vésicules, c'est à dire de petites cloques.

Qu’est-ce qu’un zona ?

C’est une éruption cutanée sur le trajet d’un nerf, due à la réapparition d’un ancien virus de la varicelle. Ce virus est resté dans les ganglions nerveux du rachis et du crâne. Il y restera tout au long de la vie, depuis le moment où il s’est introduit lors de la première infection sous la forme de varicelle.

Pourquoi ce virus est-il réapparu ?

Il réapparaît, dans la plupart des cas, chez les personnes ayant une baisse des défenses immunitaires, dues soit à l’âge, soit à une maladie (maladie neurologique, cancer).
Il peut également réapparaître lors d’une période de grande fatigue, d’un stress ou d’un traumatisme physique ou psychique (accident, décès d’un proche…).

A quoi reconnaît-on un zona ?

Le zona se manifeste d’abord par des douleurs, des démangeaisons, des picotements, une sensation de brûlure (paresthésie), trois à cinq jours avant le début de l’éruption.
Puis il devient très caractéristique par l’éruption de petites vésicules sur des petites taches rouges dessinant le trajet d’un nerf, le plus souvent sur le thorax, le long des côtes.
Parfois, l’éruption se localise autour de l'oeil (zona ophtalmique). Plus rarement, elle s’étend au cuir chevelu et aux organes de la face (oreilles, bouche).
Cette éruption cutanée est parfois accompagnée de fièvre, de sensation de brûlure, de démangeaisons et, plus rarement, de maux de tête.

Signalons que chez une personne jeune, ayant de bonnes défenses immunitaires, le zona peut être indolore.

Mon zona est-il contagieux ?

Pendant sa phase de poussée (éruption), le zona est une maladie contagieuse au contact. Il est susceptible de transmettre la varicelle chez des personnes n’ayant pas encore contracté ce virus. Il faut éviter le contact avec les femmes enceintes n'ayant pas eu la varicelle ainsi qu'avec les personnes immunodéprimées.

Le zona est environ trois fois moins contagieux que la varicelle ; un contact avec un zona peut induire une varicelle chez un sujet prédisposé.

Combien de temps mon zona va-t-il durer ?

Cette infection évolue en plusieurs phases s’étalant sur plusieurs semaines.
La première phase concerne l’apparition des premiers symptômes, surtout des douleurs, parfois une sensation de brûlures ainsi que des démangeaisons, pendant trois à cinq jours avant l’éruption vésiculeuse.
La seconde phase est l’apparition et le développement des vésicules pendant plusieurs jours, avec surtout de fortes douleurs au niveau de l'éruption cutanée et parfois des démangeaisons.
La troisième phase dure de deux à trois semaines. Les vésicules sèchent, les douleurs sont de moins en moins importantes et les rougeurs s’estompent.
Après la disparition des rougeurs, des douleurs peuvent persister pendant plusieurs mois.

Quel traitement vais-je avoir ?

Le traitement classique est très simple :

  • Les anti-douleur (aspirine, paracétamol,dérivés morphiniques) à plus ou moins forte dose.

  • Eventuellement, des antibiotiques locaux en crème ou en pommade pour éviter une surinfection bactérienne.

  • Un antiviral, si le diagnostic est fait rapidement. Il sera pris précocement dans les premières heures suivant l'éruption cutanée, pour avoir une efficacité.

  • Le repos aide à la guérison. Il faut également éviter les vêtements trop serrés ou synthétiques qui peuvent accentuer l’irritation de la peau.

Y a-t-il un risque de complications ?

Normalement, le zona ne se manifeste qu’une seule fois dans la vie.
Généralement, les complications d’un zona limité au thorax sont rares.
Les complications sont plus fréquentes dans le cas d’un zona ophtalmique (atteinte de la rétine ou d’autres parties de l’œil).
Les complications peuvent être plus graves chez les personnes très âgées ou souffrant d’un déficit immunitaire (sida, leucémie, cancer).
Certaines douleurs (algies post-zostériennes) peuvent persister pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. Elles sont plus fréquentes chez les personnes ayant eu un zona ophtalmique.
Plus d’un malade sur deux, après 60 ans, a un risque de névralgies (douleurs et brûlures localisées d’origine nerveuse), pouvant survenir dans les mois suivant la phase aiguë de la maladie.
Ces névralgies sont plus fréquentes à la suite d’un zona ophtalmique.

Le zona n’est généralement pas une maladie grave. Son traitement est simple, mais vous devez le suivre avec beaucoup d’attention pour éviter les complications infectieuses ou douloureuses.  Ses conséquences peuvent être invalidantes chez la personne âgée. Un vaccin contre le zona est disponible et le Haut Conseil de la Santé Publique le recommande chez les adultes âgés de 65 à 74 ans.

CLINIQUE DAR SALAM


Neurochirurgie, 728 BVD MODIBO KEITA , 20360 CASABLANCA, France

Contacts

Téléphone : 212 661 200 372

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

CASABLANCA . MAROC

Portable : 212 661 200 372 Email: Soraah@yahoo.fr,
Fixe : 212 661 200 372, 20360 Soraah@yahoo.fr, France

Contacts

Téléphone : 212 661 200 372
Fax : 212 522 864 561

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Polyclinique CNSS Derb Ghallef

22 Rue Sécurité Sociale,
Quartier des hôpitaux, 20360 CASABLANCA, Maroc, France

Contacts

Téléphone : 212 522 863 020

CLINIQUE AL AMINE

Rue ABOU MAROUANE ,
Quartier des Hôpitaux, 20360 CASABLANCA, MAROC, France

Contacts

Téléphone : 212 661 200 372

Polyclinique CNSS Mohammaedia

Rue Med SMIHA , 30360 Mohammedia, MAROC, France

Contacts

Téléphone : 0523324760

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • En savoir davantage sur la sclérose en plaques

    La sclérose en plaques est une maladie inflammatoire du système nerveux central, qui provoque la destruction partielle de la gaine des fibres nerveuses.

    Lire la suite
  • Maladies touchant le cerveau : un schéma pour comprendre

    Ce schéma permet de visualiser les différentes zones du cerveau. Votre médecin pourra le commenter avec vous. Il vous permettra de mieux comprendre les explications qui vous seront apportées quand il vous est dit : «telle zone est concernée». Vous comprendrez mieux les zones explorées par l’IRM.

    Lire la suite
  • Je comprends ce qu'est l'épilepsie

    La France compte plusieurs centaines de milliers d’épileptiques de tout âge. Cette maladie génère des consultations médicales, des soins, des prescriptions… Quelques repères et notions sont utiles pour comprendre de quoi il s’agit.

    Lire la suite
  • J’ai des vertiges

    Tout tourne autour de vous ? Il s’agit de vertiges. Ils sont probablement bénins. Quelques repères sont utiles pour comprendre leur origine, leur prise en charge et la démarche à avoir si vous en ressentez.

    Lire la suite
  • J'ai une paralysie faciale

    Vous vous réveillez avec une paralysie du visage, Vous ne pouvez plus fermer un œil. C’est probablement une paralysie a frigore. Quelques notions vous permettent de comprendre son origine vraisemblable, sa prise en charge et la démarche à avoir si vous présentez une telle paralysie.

    Lire la suite

Urgences et premiers soins

Je souhaite contacter les urgences. Qui dois je appeler ? Pour quoi ?

Le SAMU (15) : Réponse en direct.
Urgences Médicales. Blessés par accident. Malaise dans un lieu public. Accident du travail

Les POMPIERS (18) : Réponse en direct.
Incendie. Accident de la route. Accident domestique, c'est-à-dire survenant à la maison. Explosion. Intoxication au Gaz ou toxiques. Noyade.

La SECURITE (17) : Réponse en direct.
Accident de la route.

L'URGENCE (112) : Service centralisateur.

Numéro européen à utiliser de préférence depuis un téléphone mobile.
Votre appel sera dirigé vers un des services de secours le plus proche.

Découvrez tous nos conseils

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale