Le site du Docteur André KAHIL

Gynécologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je sais comment ma douleur aigüe peut être évaluée - Le site du Docteur André KAHIL - Docvadis

Je sais comment ma douleur aigüe peut être évaluée

Vous avez par exemple été opéré, ou avez mal suite à une chute. Afin de pouvoir soulager cette douleur aigüe de manière adaptée, votre médecin doit l’évaluer et quantifier son intensité. Des échelles spécifiques sont à sa disposition.

À quoi correspond une douleur aigüe ?

La douleur aigüe par définition, est de courte durée par opposition à la douleur chronique qui existe depuis plusieurs semaines ou mois. Cette douleur aigüe est un signal d’alarme de l'organisme qui fait suite à un acte chirurgical, un traumatisme, une maladie aigüe, un soin ou encore à un examen.

À quoi correspond l’évaluation de ma douleur ?

Evaluer une douleur consiste à analyser cette douleur de manière qualitative, ce qui correspond à son type, et quantitative, c’est-à-dire à son intensité. Les caractéristiques, la localisation ou encore les modalités d’apparition de votre douleur peuvent être analysées.

Cette évaluation comporte également une mesure de l’intensité de votre douleur et ce, de manière individuelle. Elle est donc propre à chacun. Elle consiste à attribuer une note correspondant à l’intensité de votre douleur.

Comment évalue-t-on quantitativement une douleur ?

La plupart du temps, votre médecin vous demandera oralement d'attribuer une note à votre douleur : de 0 à 10 (0 pas de douleur, 10 douleur très forte).

Parfois, votre médecin utilisera des échelles spécifiques d’auto-évaluation ; vous allez donc vous même évaluer votre douleur. Votre médecin choisira l’une des échelles existantes : visuelle ou numérique.

Le principe est de noter entre 0 et 10 l’intensité de votre douleur sur cette échelle.

Retenez que chaque personne a sa propre douleur. Son évaluation est donc personnelle et individu-dépendant (auto-évaluation).

L’échelle visuelle est classiquement une Echelle Visuelle Analogique (EVA) avec une ligne horizontale de 10 cm et un curseur que l’on déplace.

Il vous est demandé de positionner le curseur en un point d’une ligne. L’extrémité de gauche correspond à «pas de douleur» et celle de droite à une «douleur maximale imaginable». Au verso, votre médecin va pouvoir lire le chiffre correspondant à la position du curseur sur une échelle de 0 à 10.

 

Voici une représentation illustrée par des smileys pour vous permettre de comprendre le principe d'une Echelle Visuelle Analogique d’évaluation de la douleur. Exemple d'une douleur identifiée comme sévère par le patient ce qui correspond à une douleur côtée 6/10 lors de la lecture par le médecin.Voici une représentation illustrée par des smileys pour vous permettre de comprendre le principe d'une Echelle Visuelle Analogique d’évaluation de la douleur. Exemple d'une douleur identifiée comme sévère par le patient ce qui correspond à une douleur côtée 6/10 lors de la lecture par le médecin.

 

Chez les personnes qui ont des difficultés à communiquer, des échelles basées sur l’observation du patient, par exemple l’échelle Doloplus 2 chez les patients âgés, peuvent être utilisées. Elles permettent d’analyser 10 critères : les mimiques ou expressions du visage, le sommeil, la vie sociale, l’alimentation...

Sur quoi porte l’évaluation de la douleur ?

  • L’intensité de la douleur au moment même de son évaluation.

  • L’intensité habituelle de la douleur (depuis plusieurs heures ou jours).

  • Les pics douloureux : douleur la plus intense (depuis plusieurs heures ou jours), douleur la plus faible (depuis plusieurs heures ou jours).

L'évaluation de  ma douleur doit-elle être répétée ?

Oui, cette répétition est indispensable car la douleur évolue au cours du temps : dans une même journée, durant la semaine, etc.

Cette évaluation sera réalisée chaque fois que nécessaire.

Y a-t-il une différence pour évaluer la douleur chronique ?

Le médecin pourra avoir recours à des questionnaires spécifiques afin d’identifier si votre douleur chronique comporte une composante sensorielle, émotionnelle et les répercussions possibles en terme de ressenti de la douleur.

Dois-je évaluer ma douleur chez moi ?

Cette évaluation peut être utile pour votre médecin. Vous pouvez, par exemple, noter l’intensité de votre douleur sur une échelle de 0 à 10 et la noter dans un carnet (en y associant une date et une heure), pour en parler avec votre médecin lors de la prochaine consultation.

L’évaluation de la douleur est nécessaire car c’est une plainte subjective. Elle doit être répétée au cours du temps pour suivre l'efficacité de votre traitement et l'ajuster si besoin. Votre douleur est la vôtre et une autre personne n’aura pas les mêmes perceptions que vous.

Cabinet médical du Docteur KAHIL

213 impasse du Veudey ,
B14, 2ème étage, 74130 BONNEVILLE, France

Contacts

Téléphone : 04 50 03 41 48

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Hôpital Général d'Anne MASSE

null ANNE MASSE, null ANNE MASSE, France

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Quiz Polyarthrite Rhumatoïde : que sais-je des traitements ?

    Vous souffrez de polyarthrite rhumatoïde et suivez un traitement pour enrayer l’évolution de la maladie. Effets des médicaments, mode d’administration, examens préalables... Assurez-vous d’avoir compris et retenu les informations essentielles. Testez vos connaissances avec ce quiz.

    Lire la suite
  • J’apprends à utiliser mon aérosol-doseur : les bons conseils

    La plupart des médicaments qui soulagent l’asthme sont très efficaces lorsqu’ils sont inhalés, car le produit atteint directement les bronches. Plusieurs types d’inhalation existent. Parmi eux, l’aérosol doseur est un système composé d’une cartouche métallique renfermant un médicament et un gaz propulseur, d’une coque en plastique munie d’un embout buccal et d’un capuchon. Pour bien l’utiliser, voici quelques conseils simples à respecter.

    Lire la suite
  • Je ressens des douleurs vives sur un côté de mon visage : qu’est-ce que c’est ?

    Si vous ressentez de violentes douleurs au niveau du visage, cela peut être le signe d’une névralgie du trijumeau. La névralgie du trijumeau, aussi appelée névralgie faciale, est une inflammation du nerf trijumeau, qui innerve une partie du visage.

    Lire la suite
  • Exposition au VIH ? Rendez-vous dans un CeGIDD

    Cette vidéo vous fait vivre une consultation entre une personne qui pense avoir pris un risque sexuel et un médecin d’un CeGIDD, Centre Gratuit d’Information, de Dépistage et de Diagnostic. Si vous aussi, vous avez un doute, des spécialistes vous reçoivent et vous prescrivent, si besoin, un traitement préventif contre le VIH. Rendez-vous dans un CeGIDD sans attendre.

    Lire la suite
  • Barbara raconte sa vie avec la migraine

    Cette vidéo est le témoignage d'une femme migraineuse depuis l'enfance. Elle dit ses difficultés. Pas toujours facile de jouer, enfant. Adolescente, peu de sorties, de discothèques et de restaus, avec le bruit, la fumée, la chaleur …Préparer ses examens quand la migraine arrive… puis le travail et l'ordi. Comme Barbara, consultez un neurologue, essayez plusieurs traitements. Un jour, il y a celui qui calme les crises, pour vivre enfin normalement !

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale