Le site du Docteur Agnes DELAVAL MOLKO

Endocrinologie
Conventionnement : Secteur 2
Pourquoi ma glycémie à jeun est plus élevée que ma glycémie après les repas? - Le site du Docteur Agnes DELAVAL MOLKO - Docvadis

Pourquoi ma glycémie à jeun est plus élevée que ma glycémie après les repas?

La surveillance du diabète repose sur le dosage du taux de sucre dans le sang (ou glycémie). Celui-ci est réalisé soit à jeun, soit deux heures après le repas.

Pourquoi mesurer ma glycémie ?

Le plus important à retenir est que le diabète est une maladie sans symptôme dans la majorité des cas. C’est la mesure de la glycémie (à jeun) qui permet d’en faire le diagnostic.

Un fois le diagnostic établi, il faudra s’assurer que le traitement est bien ajusté. C’est pourquoi il vous sera demandé de faire régulièrement des glycémies au laboratoire, généralement le matin à jeun et deux heures après le repas (ou glycémie post-prandiale).

Vous pouvez aussi disposer d’un lecteur de glycémie qui vous permettra de suivre votre glycémie au bout du doigt, à la maison, à divers moments de la journée.

Pourquoi ma glycémie à jeun est-elle plus élevée que ma glycémie post-prandiale ou celle du soir ?

  • A l’état normal :

Le glucose est le carburant de l’organisme. Il provient du foie qui le stocke et le largue en permanence dans le sang pour assurer le fonctionnement des organes.

Ce largage est régulé par le pancréas qui sécrète l’insuline et le glucagon, afin d’assurer une glycémie stable entre 0,70 et 1,10 g/l sur toute la journée. Il y a donc en permanence sécrétion d’insuline et de glucagon à l’état normal pour stabiliser la glycémie.

Ainsi, après un repas, il y a apport de glucose par l’alimentation. Celui-là stimule le pancréas qui sécrète l’insuline pour stocker le glucose dans le foie, les muscles et le tissu gras, et pour freiner la libération de glucose par le foie.

La nuit, on admet que l’on est strictement à jeun vers 4 heures du matin. La sécrétion d’insuline existe toujours, mais à un taux plus faible, pour maintenir la glycémie à un taux normal.

  • Lorsque l’on a du diabète :

Il y a deux dysfonctionnements : non seulement le pancréas sécrète moins d’insuline (on parle d’insulinopénie), mais en plus cette insuline est moins efficace (on parle d’insulinorésitance) au niveau des organes.

A jeun, la quantité et l’efficacité réduites de l’insuline sont à l’origine d’une glycémie plus élevée, car le foie libère toujours le glucose puisque c’est son rôle, mais le glucose est moins stocké dans les tissus.

Après un repas, le pancréas est stimulé par le glucose alimentaire et va sécréter l’insuline qui permettra d’abaisser la glycémie après le repas, et parfois plus que la glycémie à jeun, ce qui indique que le pancréas a encore une réserve de sécrétion.

Après un repas, le pancréas sécrète de l'insuline, qui va freiner la production de sucre (glucose) par le foie et permettre aux tissus d'utiliser ou de stocker le sucre présent dans le sang

centre médical Galien

1 avenue du commerce ,
78340 Les Clayes Sous Bois, France

Contacts

  • Fixe : 01 30 56 35 36
  • Fax : 01 34 62 34 01
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • On découvre un diabète pendant ma grossesse

    Vous êtes enceinte et on vous découvre un diabète pendant la grossesse. Ce n’est pas rare : c’est le diabète gestationnel. Il s’agit d’un diabète survenant uniquement chez la femme enceinte n’ayant pas de diabète connu auparavant, qui disparaît après l’accouchement dans 90% des cas. Il peut avoir un retentissement sur la mère et le bébé, ce qui justifie une surveillance et un traitement particuliers.

    Lire la suite
  • J’ai du diabète : comment gérer le jeûne du Ramadan (langue arabe)?

    CETTE FICHE EST EN LANGUE ARABE. Le Ramadan est le quatrième des cinq piliers de l’Islam, avec la prière, la profession de foi, l’aumône et le pèlerinage à la Mecque. Au cours de ce mois, il est interdit aux adultes de manger et boire de l'aube au coucher du soleil. Si vous avez du diabète, faire le Ramadan est très souvent possible, mais cela doit être préparé pour éviter les risques liés au jeûne. Il est indispensable d’en discuter tôt avec votre médecin.

    Lire la suite
  • Je m'informe sur la prise en charge de mon cancer de la thyroïde

    On a détecté la présence d’un ou plusieurs nodules cancéreux au niveau de votre thyroïde. Sa prise en charge vous est expliquée, depuis l'intervention chirurgicale jusqu'au suivi.

    Lire la suite
  • J’ai du diabète : comment gérer le jeûne du Ramadan ?

    Le Ramadan est le quatrième des cinq piliers de l’Islam, avec la prière, la profession de foi, l’aumône et le pèlerinage à la Mecque. Au cours de ce mois, il est interdit aux adultes de manger et boire de l'aube au coucher du soleil. Si vous avez du diabète, faire le Ramadan est très souvent possible, mais cela doit être préparé pour éviter les risques liés au jeûne. Il est indispensable d’en discuter avec votre médecin avant le Ramadan.

    Lire la suite
  • On m'a découvert un diabète de type 1

    Le diabète de type 1 est une maladie dont le diagnostic, souvent brutal, peut désemparer. Il apparaît le plus souvent chez l’enfant ou l'adolescent, mais peut débuter à l’âge adulte. Comprendre et mieux connaître sa maladie est essentiel pour apprendre à vivre avec le diabète et devenir acteur de sa prise en charge.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale