Le site du Docteur Adlain ZERDAB

Rhumatologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je protège mes enfants en bas âge du soleil et de la chaleur - Le site du Docteur Adlain ZERDAB - Docvadis

Je protège mes enfants en bas âge du soleil et de la chaleur

Il est essentiel de protéger bébés et enfants des rayons du soleil et des fortes chaleurs.

Comment puis-je protéger mon bébé en cas de fortes chaleurs ?

Evitez les promenades pendant les pics de chaleur, particulièrement s’il s’agit d’un nourrisson de moins d’un an

En cas de sortie, habillez-le légèrement avec des vêtements amples, de couleur claire, sans oublier un petit chapeau.

Ne le laissez jamais seul dans une voiture ou une pièce mal ventilée, même pour une courte durée.

Emportez des quantités d’eau suffisante pour tout déplacement en voiture.

A la maison, laissez-lui seulement sa couche, particulièrement pendant son sommeil. Pas de pyjama.

Humidifiez ses vêtements, pulvérisez de l’eau sur son visage et ses membres avec un brumisateur ou un aérosol d’eau.

Faites-lui prendre des bains au cours de la journée (les bains des bébés doivent toujours être entre 36° et 37°). Bébé se rafraîchira doucement au fur et à mesure que la température du bain baissera.

Faites-le boire régulièrement, plus souvent que d’habitude, et en plus grande quantité.

Occultez les fenêtres exposées au soleil durant la journée.

Aérez les pièces, sauf si la température extérieure est supérieure à la température intérieure.

Evitez les crèmes solaires et préférez un lait hydratant pour bébé.

Comment protéger les enfants plus grands ?

Evitez tout effort intense ou activité sportive durant les pics de chaleur.

Privilégiez les sorties en dehors des heures d’ensoleillement.

Faites-les jouer dans des espaces frais ou en permanence ombragés, ou encore dans un lieu rafraîchi par une climatisation à idéalement 5° C en dessous de la température ambiante. Ne les laissez jamais jouer sous une verrière.

Donnez-leur régulièrement des douches ou des bains frais.

Que dois-je faire face au soleil ?

Le soleil frappe même lorsqu'il ne fait pas chaud et même lorsqu’il y a des nuages.

Ne vous laissez pas abuser par la localisation géographique : le rayonnement solaire est aussi dangereux au Nord qu’au Sud.

Faites-leur porter des vêtements amples, légers, de couleur claire, couvrant les parties exposées de la peau, avec un chapeau large.

Utilisez abondamment de la crème solaire (indice de protection élevé) oudu lait hydratant que vous renouvellerez au moins toutes les 2 heures.

Faites-leur porter des lunettes de véritable protection contre les rayons. Les seuls verres teintés en plastique ne représentent aucune protection pour leurs yeux.

La plupart des parasols empêchent l’exposition directe, mais ne sont ni des protecteurs de chaleur ni des filtres efficaces pour tous les rayons.

Quels signes doivent m’alerter ?

La fièvre, surtout si elle est forte : 40° C.

La pâleur.

La somnolence.

Une agitation inhabituelle.

Une soif intense avec une perte de poids.

Quels réflexes dois-je avoir si l’enfant va mal ?

Placez l’enfant dans une pièce fraîche.

Donnez-lui immédiatement et régulièrement à boire.

Faites baisser la fièvre par un bain à un ou deux degrés au-dessous de la température corporelle.

Consultez rapidement un médecin.

En cas de trouble de la conscience, de refus ou d’impossibilité de boire, de couleur anormale de la peau, de fièvre supérieure à 40° C, appelez sans tarder le Samu en composant le 15.

Comment choisir une crème ou un lait de protection solaire ?

Les produits solaires donnent un indice de protection SPF (sun protection factor), soit, en français, le FPS (facteur de protection solaire).
Cet indice renseigne sur l’intensité de la protection contre les UVB qui sont principalement la cause des coups de soleil et provoquent de véritables brûlures cutanées.
Il y a 4 classes de protection :

  • Faible protection : SPF 6 à 10.

  • Protection moyenne : SPF 15 à 25.

  • Haute protection : SPF 30 à 50.

  • Très haute protection : SPF 50 et +.

La mention « écran total » a été supprimée depuis 2000, car il ne peut pas exister une protection à 100 %.
Pour les enfants, la très haute protection est recommandée. Elle est recommandée dans la plupart des cas, notamment pour les peaux claires.
Les UVA sont également nocifs puisqu’ils accélèrent le vieillissement de la peau et aggravent les effets des UVB.

Attention : n’oubliez pas qu’un produit de protection solaire a une durée de vie limitée, une fois ouvert. Cette durée est indiquée sur le flacon.

 

Il est essentiel de protéger bébés et enfants des rayons du soleil et des fortes chaleursIl est essentiel de protéger bébés et enfants des rayons du soleil et des fortes chaleurs

 

Evitez les sorties au soleil entre 11 h et 16 h, période où les rayons solaires frappent à la verticale et sont peu filtrés par l’atmosphère.
Pour les enfants, préférez les crèmes ou les laits solaires achetés en pharmacie.

Cabinet Medical

30 Rue des Electriciens ,
Atrium Batiment A, 13012 Marseille, France

Contacts

Téléphone : 04 91 34 42 00

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Randonnée en haute montagne : ce que je dois savoir

    Les expéditions au-dessus de 2500 mètres d’altitude vous exposent au mal aigu des montagnes, une pathologie liée aux baisses de pression atmosphérique et d’oxygène disponible en altitude. La règle à respecter est « ne pas monter trop vite, trop haut ».

    Lire la suite
  • Je sais installer correctement ma moustiquaire

    Les moustiquaires imprégnées d’insecticide vous protègent efficacement contre plusieurs maladies comme le paludisme, la leishmaniose ou la filariose qui sont transmises par des insectes vecteurs. Il est important de les utiliser correctement.

    Lire la suite
  • Je vais être exposé au grand froid : que dois-je savoir ?

    Haute altitude, excursion en région polaire ou vague de froid inhabituelle, une exposition prolongée à des températures négatives entraîne deux principaux risques pour la santé : les gelures et l’hypothermie. Une bonne préparation et une prise en charge rapide en cas de problème permettent de réduire efficacement ces risques.

    Lire la suite
  • En voyage, je me protège des piqûres de moustiques

    De nombreuses maladies peuvent être transmises par des moustiques lors d’un séjour dans un pays étranger ou dans les départements et territoires français d’outre-mer. La lutte contre les moustiques est le meilleur moyen de prévention même s’il existe aussi des médicaments préventifs contre le paludisme et des vaccins contre la fièvre jaune ou l’encéphalite japonaise.

    Lire la suite
  • Je découvre les conseils aux voyageurs du ministère des affaires étrangères

    La page du site du ministère des Affaires étrangères, « Conseils aux voyageurs » s’adresse à tous les voyageurs et expatriés qui séjournent dans une zone à risque. Des informations sur les conditions sanitaires sont indiquées dans la rubrique santé des fiches pays du site. Informations sur : Conseils par pays = > votre destination = > onglet santé.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale