Le site du Docteur Aboussa ATHANASE

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Arthrose : je m'informe sur la viscosupplémentation - Le site du Docteur Aboussa ATHANASE - Docvadis

Arthrose : je m'informe sur la viscosupplémentation

La viscosupplémentation consiste à pratiquer une ou plusieurs injections d’acide hyaluronique dans une articulation arthrosique, pour améliorer sa mobilité et soulager la douleur.

Quel est le principe de la viscosupplémentation ?

Dans une articulation saine, le cartilage est recouvert par un liquide à lafois élastique et visqueux : le liquide synovial, qui lubrifie, nourrit et protège l’articulation.
Le liquide synovial est fabriqué par la membrane synoviale qui tapisse les parois de la cavité articulaire.
L'acide hyaluronique fait partie des nombreux éléments du liquide synovial et du cartilage.

Le liquide synovial entoure l'articulationLe liquide synovial entoure l'articulation

 

Dans une articulation touchée par l'arthrose, l'acide hyaluronique est moins abondant ; le liquide synovial perd son élasticité et absorbe moins bien les chocs.

La viscosupplémentation consiste à injecter de l'acide hyaluronique directement dans l'articulation touchée par l'arthrose, pour compenser la perte de qualité (élasticité) et de quantité d'acide hyaluronique présent naturellement dans le liquide synovial. Ainsi, elle permet de lubrifier l'articulation ("huile de coude"), d'améliorer sa mobilité et de réduire la douleur.

Peut-on faire ces injections dans toutes les articulations ?

L’articulation du genou est la plus fréquemment traitée, viennent ensuite la hanche, l’épaule, la cheville et le pouce. Les traitements par viscosupplémentation qui ont obtenus une Autorisation de Mise sur le Marché (AMM) sont remboursés par la Sécurité Sociale pour le genou : une fois par an et par genou.

Quand cette injection est-elle utile ?

Elle est en général proposée dans des cas d’arthrose modérée, douloureuse, résistant aux autres traitements, ou lorsque ces traitements sont mal tolérés ou contre-indiqués.
Elle peut aussi être indiquée dans des cas plus sévères, notamment après une phase de destruction rapide du cartilage ou lorsqu’une intervention chirurgicale n’est pas possible. Seuls, les médecins rééducateurs, les rhumatologues et les chirurgiens orthopédistes sont autorisés à prescrire ces injections.

Où et comment se déroule une injection d'acide hyaluronique ?

En général, l’injection est faite dans le cabinet du médecin, lors d’une consultation. Suivant l’endroit de l’injection, vous serez en position assise (épaule) ou allongée (genou). D'autres articulations peuvent être traitées sous contrôle radiologique (hanche par exemple).

L'acide hyaluronique est injecté directement dans l'articulationL'acide hyaluronique est injecté directement dans l'articulation

Après une désinfection locale, le produit est injecté dans l’articulation avec une aiguille.
Une fois l’aiguille retirée, on vous posera un pansement que vous garderez quelques heures

Est-ce douloureux ?

Ce geste médical habituel est pratiquement indolore. La gêne est comparable à celle d’une prise de sang. De façon exceptionnelle, vous pourrez ressentir une douleur après l’injection du produit liée à une poussée inflammatoire. Il est donc préférable de ne pas trop solliciter votre articulation pendant les 24 heures qui suivent la viscosupplémentation.

L’anesthésie locale est rarement nécessaire. Si vous ressentez un malaise ou une sensation désagréable, signalez-le immédiatement au médecin.

Quelle est l’efficacité de la viscosupplémentation ?

L’efficacité de ce traitement se fait sentir après quelques semaines et peut persister plusieurs mois jusqu'à un an. L’effet est moins spectaculaire qu’une infiltration de corticoïdes, mais il est plus durable.
Lorsque plusieurs injections sont recommandées, elles seront espacées d’une semaine.

L’injection présente-t-elle des risques ?

Les effets secondaires sont rares et peu importants. Toutefois, avant l’injection, signalez toute affection ou symptôme dont vous pourriez souffrir, notamment :
Si vous êtes diabétique.
Si vous suivez un traitement pour une hypertension artérielle ou pour une maladie cardio-vasculaire.
Si vous suivez un traitement anticoagulant ou fluidifiant du sang.
Si vous avez actuellement une maladie infectieuse ou si vous avez eu récemment de la fièvre ou une infection cutanée.
Si vous êtes allergique ou sujet aux malaises.
Si vous souffrez ou avez souffert d’un ulcère de l’estomac ou duodénal.
Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez.
Si vous devez être vacciné.
Ces situations peuvent conduire votre médecin à reporter cet acte, ou à prendre des précautions particulières, ou encore à adapter sa surveillance.
Après l’injection, il peut y avoir des effets indésirables qui disparaissent en quelques heures ou quelques jours (douleur au point d’injection, rougeurs du visage ou sensations de chaleur, maux de tête).

La viscosupplémentation peut soulager durablement l’arthrose. Elle est quasiment indolore et son efficacité peut se maintenir plusieurs mois. Ce traitement peut être renouvelé. La meilleure indication est l'arthrose débutante sans épanchement. Il n'y a pas de contre-indication à ce traitement. Cependant, si vous prenez des anticoagulants, signalez-le à votre médecin : quelques mesures de précaution peuvent s'imposer.

Dr ATHANASE Aboussa

21 Rue Vincent de Beauvais , 60000 BEAUVAIS, France

Contacts

Téléphone : 03 44 48 20 37
Fax : 03 44 48 20 37

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale