Le site du Professeur Abdelhamid BENTOUNES

Cardiologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Quiz : Trop de cholestérol, que pourriez-vous faire ? - Le site du Professeur Abdelhamid BENTOUNES - Docvadis

Quiz : Trop de cholestérol, que pourriez-vous faire ?

Votre taux de cholestérol est élevé ou risque de l’être ? Vous devez adopter les bons comportements. Testez vos connaissances avec ce quiz.

 

Quiz : Savez-vous prendre en charge un excès de cholestérol ?

 

Question 1 : 

Si je suis à risque d’hypercholestérolémie, je dois

1ère réponse :VRAI

Une simple surveillance de son alimentation contribue à faire baisser le taux de mauvais cholestérol. C’est un préalable à une médication.

2ème réponse :VRAI

Le dosage du cholestérol permet d’évaluer le risque cardiovasculaire. Un premier bilan lipidique est conseillé au début de la vie adulte, entre 18 et 30 ans, et chez toute femme avant l’initiation d’une pilule oestro-progestative. Vous pourrez ensuite être amené à prendre des mesures hygiéno-diététiques, surveiller votre taux de cholestérol, voire suivre un traitement contre l’hypercholestérolémie.

3ème réponse :FAUX

Certains compléments, comme les aliments enrichis en stérols végétaux par exemple, sont évoqués mais n’ont pas prouvé leur intérêt dans la lutte contre les maladies induites par un excès de cholestérol. Une alimentation saine et équilibrée reste la façon la plus efficace de lutter contre ces maladies.

4ème réponse :VRAI

La pratique régulière d’un sport diminue de façon très importante le risque de développer une maladie cardio-vasculaire (infarctus, AVC…) Les sports d’endurance douce sont recommandés : marche rapide, course à pied, vélo, natation… Marcher d’un bon pas 45 minutes chaque jour permet de faire diminuer d’au moins 30 % le taux de mauvais cholestérol.

5ème réponse :VRAI

Il est très fortement recommandé d’arrêter le tabac, d’autant plus si votre taux de cholestérol est élevé car ces deux facteurs de risque se multiplient pour augmenter le risque d’infarctus et d’AVC.

Question 2 : 

J’ai un excès de cholestérol, je change mon alimentation en

1ère réponse :VRAI

La viande rouge, les abats et la charcuterie (sauf le jambon découenné) contiennent beaucoup de « mauvais cholestérol ». Limitez donc leur consommation. Les viandes maigres et blanches, comme le lapin, le veau et les volailles sans la peau sont par contre recommandées.

2ème réponse :FAUX

Les fromages, les produits laitiers au lait entier, le beurre et la crème fraîche contiennent eux-aussi beaucoup de « mauvais cholestérol ».

3ème réponse :VRAI

Les fibres aident à contrôler le poids et le taux de cholestérol en favorisant la digestion et l’élimination des graisses. Le pain complet et les pâtes au blé complet en contiennent. Les fruits et les légumes sont également d’excellentes sources de fibres.

4ème réponse :FAUX

Au contraire, buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour, davantage si vous pouvez. En revanche, évitez de boire trop de café, car il provoque des palpitations, et modérez votre consommation d’alcool.

5ème réponse :VRAI

Pour éviter toute carence, variez les aliments. Si vous mangez de la viande le lundi, choisissez du poisson le mardi. Changez de légumes et alternez les féculents : pâtes, riz, pain, pommes de terre, légumes secs.


 

 

HOPITAL PRIVE DE LA SEINE SAINT DENIS


Cardiologie, 7 Avenue Henri Barbusse, 93150 Le Blanc-Mesnil, France

Contacts

Téléphone : 01 45 91 65 56

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je connais les conséquences de l'excès de cholestérol

    L’excès de cholestérol augmente le risque de développer une maladie cardiovasculaire. Réduire le niveau du mauvais cholestérol dans le sang permet de diminuer le risque de maladie cardiaque ou d’accident vasculaire cérébral.

    Lire la suite
  • Hypertension artérielle et personne âgée

    Le traitement de l’hypertension artérielle, passé un certain âge, repose sur le maintien d’une activité physique et, le plus souvent, sur un traitement médicamenteux.

    Lire la suite
  • Diabète et pieds

    Les pieds des diabétiques sont plus fragiles que ceux de personnes non diabétiques dans certaines circonstances. C'est pourquoi ils doivent faire l’objet d’une attention soutenue.

    Lire la suite
  • Comment repérer les signes d’une véritable urgence neurologique ?

    Certains signes neurologiques sont l'expression d'une urgence, d'autres sont des signes d'alerte : il s'est passé quelque chose… Vous pouvez réagir vous-même ou rendre service à un de vos proches si vous reconnaissez ces symptômes.

    Lire la suite
  • Diabète et coeur

    Le diabète augmente de 2 à 4 fois le risque de maladies cardiovasculaires. Leur prévention repose avant tout sur l’équilibre du taux de sucre dans le sang, mais aussi sur celui d’autres facteurs, comme votre pression artérielle, votre taux de cholestérol et de triglycérides. Une fois par an, consultez votre cardiologue pour un suivi cardiovasculaire et pour réaliser un électrocardiogramme. Votre médecin traitant peut aussi réaliser cet examen.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale