Le site du Professeur Abdelhamid BENTOUNES

Cardiologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
Je suis enceinte et j'ai de l'hypertension artérielle - Le site du Professeur Abdelhamid BENTOUNES - Docvadis

Je suis enceinte et j'ai de l'hypertension artérielle

Une femme sur dix souffre d’hypertension artérielle pendant sa grossesse. Surveiller sa pression durant la grossesse est important. Pourquoi ?

On parle d’hypertension artérielle dès que la pression artérielle dépasse 14-9. La grossesse entraîne des changements profonds du fonctionnement du corps qui peuvent jouer sur la pression artérielle. Deux cas de figure principaux.

J’avais de l’hypertension avant ma grossesse

L’hypertension a été découverte avant d’être enceinte ou avant la 20ème semaine de grossesse : on parle alors d’hypertension chronique. La grossesse n’est donc pas responsable. Il est nécessaire de suivre un traitement adapté et de refaire un bilan après l’accouchement.

J’ai de l’hypertension depuis que je suis enceinte

Lorsqu’elle apparaît après 20 semaines de grossesse, l’hypertension est liée à la grossesse. Elle est souvent la conséquence des échanges entre la mère et le fœtus dans le placenta. Elle disparaît habituellement dans les semaines qui suivent l’accouchement.

Quelles précautions dois-je prendre ?

Vous reposer. La découverte de l’hypertension va imposer l’arrêt complet de l’activité professionnelle. Le repos complet est en effet recommandé dans cette situation.

En outre, il est nécessaire de suivre un traitement adapté contre l’hypertension. Il faut également surveiller l’alimentation et notamment réduire la consommation de sel, de graisses et de sucres. En fin de grossesse, il arrive d’avoir les jambes lourdes et gonflées.

Surveiller votre pression. Pour que la grossesse se déroule normalement, la pression artérielle doit être régulièrement contrôlée par un médecin. En cas de troubles inhabituels (maux de tête, bourdonnements d’oreilles, étourdissements…), parlez-en lors de la prochaine consultation

L’hypertension a-t-elle des conséquences sur l’accouchement ?

L’hypertension n’empêche pas un accouchement par voie basse, mais elle rend lapéridurale obligatoire. Souvent, elle peut aussi faire préférer un accouchement par césarienne.

Si une hypertension apparaît durant la grossesse, il est important de surveiller régulièrement sa pression et de se mettre au repos complet. Il est nécessaire de suivre un traitement adapté à son état et de surveiller son alimentation (peu salée).

HOPITAL PRIVE DE LA SEINE SAINT DENIS


Cardiologie, 7 Avenue Henri Barbusse,
93150 Le Blanc-Mesnil, France

Contacts

  • Fixe : 01 45 91 65 56
Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Ma maladie cardiovasculaire peut-elle affecter ma sexualité ?

    L’acte sexuel a des répercussions sur l’activité cardiaque. Le maintien d’une activité sexuelle régulière contribue cependant à l’équilibre individuel et doit donc être envisagé au cas par cas selon les capacités physiques.

    Lire la suite
  • Mes règles sont douloureuses

    De nombreuses femmes sont concernées par les douleurs associées aux règles. Ces troubles, appelés dysménorrhées, peuvent apparaître dès les premières règles ou après quelques années.

    Lire la suite
  • Enceinte, je m’informe sur le déclenchement d’accouchement

    Le déclenchement artificiel de votre accouchement est envisagé. L’accouchement peut être programmé pour raison médicale ou non. Cette technique respecte un certains nombres de règles pour vous permettre de donner la vie dans les meilleures conditions.

    Lire la suite
  • Je vois en quoi consiste une coronarographie

    Cette vidéo montre le déroulement d'une coronarographie, examen permettant de visualiser l'état des artères du coeur au moyen d'images radiologiques. Ainsi, la coronarographie permet de visualiser les éventuels rétrécissements des artères coronaires, et donc de prévenir les risques d'angor (angine de poitrine), ou d'infarctus du myocarde.

    Lire la suite
  • Je comprends mon taux d'HbA1c

    Le taux d’HbA1c, c’est le témoin de l’équilibre du diabète. Ce dosage sanguin fondamental, réalisé avec une simple prise de sang (non à jeun), reflète l’équilibre global de votre diabète au cours des 2 ou 3 derniers mois. Il permet d’ajuster votre traitement si besoin.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale