Le site du Professeur Abdelhamid BENTOUNES

Cardiologie
Conventionnement : Secteur 2
Carte Vitale Acceptée
En savoir davantage sur l'angine de poitrine - Le site du Professeur Abdelhamid BENTOUNES - Docvadis

En savoir davantage sur l'angine de poitrine

L’angine de poitrine, ou angor, est liée à un mauvais apport d’oxygène au cœur par ses artères, les artères coronaires. Elle provoque une sensation d’oppression dans la poitrine lors d’un effort.

Comment mon cœur fonctionne ?

Votre cœur est un muscle qui se contracte sans cesse. Comme tous les muscles, il a besoin d’oxygène pour travailler.

Ce sont les artères coronaires qui lui apportent de l’oxygène.

Lorsque vous faites un effort, votre rythme cardiaque augmente. Les artères coronaires se dilatent pour apporter plus de sang au cœur.

Comment mon muscle cardiaque peut-il manquer d’oxygène ?

Si vos artères se bouchent, le sang ne peut plus circuler. Le cœur est moins oxygéné et souffre.

L’athérosclérose est une maladie provoquée par les dépôts de cholestérol au niveau des artères, elle entraîne l’obstruction des artères.

Elle est favorisée par le tabagisme, l’excès d’alcool, une alimentation riche en graisses et une vie sédentaire.

Quels sont les signes qui doivent m’alerter ?

Au cours d’un effort, toujours de même intensité, vous ressentez une impression d’étouffement, la poitrine vous serre.

La douleur gagne votre bras gauche ou se situe sous l’omoplate gauche, elle remonte sous la mâchoire.

La douleur disparaît quelques minutes après l’effort.

 

En cas d’antécédents cardiovasculaires, il est indispensable de consulter si une sensation d’étouffement vous oppresse lors d’un effort, même modeste. Le médecin pourra ainsi prévenir la survenue d’un infarctus du myocarde.

CLINIQUE CARDIOLOGIQUE KORIAN PARC DE GASVILLE


Cardiologie, ROUTE DEPARTEMENTAL 136 , 28300 GASVILLE OISEME, France

Contacts

Téléphone mobile : 06 26 26 02 73
Téléphone : 02 37 33 41 85
Fax : 02 37 33 41 99

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale