Le site du Docteur Abdelmalek OUGUERGOUZ

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
J'ai une bonne hygiène de vie pour limiter le risque de cancer colorectal - Le site du Docteur Abdelmalek OUGUERGOUZ - Docvadis

J'ai une bonne hygiène de vie pour limiter le risque de cancer colorectal

L’alimentation joue un rôle dans l’apparition du cancer colorectal. La consommation d’alcool augmente le risque d’avoir un cancer colorectal, tout comme une alimentation excessive en viandes rouges ou trop riche en charcuteries. A l’inverse, la consommation de fibres alimentaires et l’activité physique régulière, diminuent ce risque.

Pourquoi privilégier une alimentation riche en fibres alimentaires ?

La consommation régulière de fibres alimentaires a un rôle protecteur probable vis-à-vis du cancer colorectal.
Les fibres alimentaires font partie de tout repas équilibré et sont également essentielles pour avoir un “bon” transit intestinal.
Les principales sources de fibres alimentaires sont les :

  • Céréales complètes.

  • Fruits.

  • Légumes et légumineuses (lentilles, haricots secs...).

Consommez chaque jour au moins 5 fruits et légumes variés (crus, cuits, frais, en conserves ou surgelés) ainsi que des céréales et des légumes secs.
Si vous augmentez du jour au lendemain votre consommation en fibres alimentaires, il est possible que vous vous sentiez ballonné : cet effet transitoire disparaît en quelques jours.

Pourquoi privilégier une alimentation riche en aliments dits maigres ?

Une alimentation équilibrée avec une préférence pour les aliments dits maigres, diminue le risque de cancer colorectal.
Pensez à diversifier votre alimentation par des aliments plus pauvres en graisses comme le poisson, les œufs et les viandes blanches (volailles et veau par exemple), en les alternant au cours de la semaine.

 

Les habitudes alimentaires participent au risque de développer un cancer colorectal : connaissez les aliments protecteurs ! Tabac et alcool sont dangereux : pensez au sevrage si vous êtes concerné(e).Les habitudes alimentaires participent au risque de développer un cancer colorectal : connaissez les aliments protecteurs ! Tabac et alcool sont dangereux : pensez au sevrage si vous êtes concerné(e).

 

Pourquoi limiter ma consommation d’alcool ?

L'alcool est un facteur de risque de mortalité par cancer. Il a été établi, chez les hommes, que la consommation d'alcool augmentait le risque de cancer colorectal. Chez les femmes, l’association entre consommation d’alcool et cancer colorectal a été jugée probable.
Une consommation modérée d’alcool est donc recommandée pour prévenir l’apparition du cancer colorectal soit, pas plus de 2 verres de vin par jour par exemple.

Pourquoi limiter ma consommation en viandes rouges et charcuteries ?

Une consommation excessive de viandes rouges (bœuf, porc, mouton) ou de charcuteries, augmente le risque de cancer colorectal. Il est donc recommandé de limiter sa consommation de viande rouge à environ 500 g par semaine. De même, une consommation modérée de charcuteries est préférable, en limitant au maximum les charcuteries très grasses et/ou très salées.

Pourquoi surveiller mon poids et lutter contre l'obésité ?

Le surpoids et l’obésité augmentent le risque d’apparition du cancer colorectal. Même si on sait bien que certaines personnes ont tendance à prendre facilement du poids, contrairement à d’autres, une alimentation trop importante et trop calorique est à l’origine de surpoids et d’obésité dans la population française.
Il est donc préférable de ne pas abuser d’aliments trop gras ou trop sucrés et de privilégier la consommation de fruits et légumes moins caloriques. Si vous avez un problème de poids, un conseil voire un suivi par un(e) diététicien(ne) vous aidera à adopter une alimentation équilibrée.
Pensez à surveiller votre poids régulièrement et pesez-vous une fois par mois. Par ailleurs, une activité physique régulière, permet d’éviter ou de limiter le surpoids, voire, une obésité éventuelle.

Pourquoi pratiquer régulièrement une activité physique ?

Une activité physique régulière est bénéfique car elle diminue le risque de cancer colorectal et contribue à prévenir la prise de poids et l’obésité. A titre d’exemple, 30 minutes de marche rapide pendant 5 jours par semaine ou 20 minutes de jogging 3 fois par semaine, maintiennent voire améliorent votre état de santé. Par ailleurs, il est utile de limiter les activités sédentaires comme rester devant la télévision par exemple.

Le tabagisme augmente le risque d’apparition du cancer colorectal, car il interagit avec d’autres facteurs, comme la consommation de boissons alcoolisées. Des consultations spécialisées peuvent vous soutenir dans ces sevrages.

Cabinet médical de marx dormoy

5 BD marx dormoy , 11200 LEZIGNAN CORBIERES, France

Contacts

Téléphone : 04 68 33 71 57
Fax : 04 68 33 71 57

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • J’ai des crampes

    Les crampes isolées (dites essentielles) sont fréquentes et bénignes. Des conseils simples peuvent les prévenir ou les atténuer.

    Lire la suite
  • Comment me protéger du paludisme en voyage

    Le paludisme, appelé aussi malaria, est une maladie parasitaire des régions tropicales et subtropicales, transmise par des moustiques et potentiellement mortelle. Toute personne qui séjourne dans une région où existe un risque de paludisme doit respecter les mesures préventives basées sur la protection contre les piqûres de moustiques et la prise de médicaments antipaludiques.

    Lire la suite
  • Je suis un traitement contre Helicobacter pylori

    La présence d’Helicobacter pylori dans votre organisme a été confirmée par un examen. Cette bactérie très répandue est responsable de plusieurs maladies gastriques, notamment les ulcères. Il faut donc l’éradiquer, c’est-à-dire la faire disparaître de votre organisme.

    Lire la suite
  • Mon bébé peut-il avoir de l'asthme ?

    Un nourrisson qui présente des épisodes répétés de sifflements respiratoires peut avoir de l'asthme. Il est important de prendre en charge sa maladie même si, dans plus d’un cas sur deux, elle disparaîtra au fil des années.

    Lire la suite
  • Pour rechercher Helicobacter pylori : je passe un test respiratoire

    Votre médecin vous a prescrit un test respiratoire à l'urée. Cet examen est aujourd’hui le test le plus fréquemment utilisé pour contrôler la présence puis l’éradication après traitement d’Helicobacter pylori, une bactérie présente dans votre organisme et responsable de troubles gastriques.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale