Le site du Docteur Abdallah CHERKAOUI

Cardiologie
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je prépare une trousse médicale adaptée à mes vacances - Le site du Docteur Abdallah CHERKAOUI - Docvadis

Je prépare une trousse médicale adaptée à mes vacances

Les voyages sont synonymes de détente. Pourtant, le moindre ennui de santé peut perturber le déroulement de vos vacances. Mieux vaut donc emporter une trousse médicale.

Pourquoi dois-je emporter une trousse ?

Si vous partez en vacances en bateau, en camping ou en randonnée, loin d’un centre-ville, en cas d’accident, vous gagnerez du temps en emportant une trousse médicale au lieu de chercher une pharmacie.
Si vous partez à l’étranger, il arrive qu’il soit difficile de se procurer des médicaments et que la barrière de la langue soit un obstacle.
Les noms de marques varient d’un pays à l’autre et vous ne connaissez pas forcément la Dénomination commune internationale (DCI) de vos médicaments usuels, c'est-à-dire les noms scientifiques des molécules contenues dans vos médicaments.
Raison pour laquelle la trousse médicale vous permet d’éviter ce casse-tête.

Comment dois-je préparer ma trousse ?

La trousse médicale doit être peu encombrante pour pouvoir vous suivre lors d’excursions. Privilégiez une trousse munie d’une sangle, facilement transportable.
Quant au contenu, préparez une trousse de base comportant les médicaments les plus utiles et adaptez-la à chaque voyage.
Avant chaque départ, remplacez les médicaments périmés et les médicaments ayant été exposés à la chaleur ou à l’humidité. Rapportez ces médicaments à votre pharmacien.
N’enlevez pas l’emballage des médicaments ni la notice d’information afin d’éviter toute confusion.

Existe-t-il une trousse universelle ?

Une trousse universelle n’existe pas. Les conditions climatiques et les risques ne sont pas les mêmes partout. La côte Atlantique n’est pas comparable à la forêt amazonienne !
Pour avoir une trousse en parfaite adéquation avec votre destination, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin. Les voyagistes pourront également vous conseiller.
Certains pays sont confrontés à des maladies contre lesquelles des vaccins et des moyens de prévention existent. Si vous décidez d’aller dans des régions où sévit le paludisme, votre médecin vous prescrira des médicaments à prendre avant, durant et après le voyage.

Représentation très schématique de l'appareil digestif

Que doit contenir ma trousse ?

  • Produits de base : médicaments contre la douleur, contre la fièvre, contre les vomissements ; médicament contre le mal des transports si vous ou vos enfants y êtes sensibles ; antidiarrhéique, compresses stériles, pansements, ciseaux, pince à épiler, thermomètre, coton, antiseptique, préservatifs.

  • Produits spécifiques à la destination : crème solaire, crème contre les brûlures, répulsif contre les moustiques, produit de désinfection de l’eau, bandes de contention, sérum physiologique, etc.

  • Produits pour traitement : si vous suivez un traitement (asthme, diabète, etc.), assurez-vous d’emporter une quantité de médicaments suffisante et prévoyez une réserve supplémentaire d’environ une semaine, en prévision d’un retour retardé, d’une perte ou d’un vol de bagages, ou encore d’autres aléas entraînant une consommation supérieure à la normale (vomissements répétés…).

Y a-t-il des restrictions quant au transport de médicaments ?

Si vous voyagez à l’étranger, il est toujours prudent de vous munir de vos ordonnances médicales.
Pour les voyages en avion, les mesures de sécurité sont devenues strictes. Il est interdit d’emporter des objets tranchants en cabine, ainsi que des flacons contenant plus de 100 ml de liquide. Conservez sur vous le certificat médical établi par votre médecin si une injection doit être réalisée pendant le vol.
Veillez à répartir la quantité totale de médicaments dans différents bagages, en prévision du risque de perte ou de vol. Si vous suivez un traitement, emportez au moins 3 jours de médicaments en bagage à main, et mettez le reste dans les bagages en soute.

 

La prise simultanée de plusieurs médicaments peut entraîner des interactions. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant votre départ.
Glissez votre carte de groupe sanguin et votre carnet de vaccination dans votre trousse médicale.

 

 

Coulanges sur yonne


Cabinet de de cardiolgie, 12 Place de L Hôtel de ville, 89480 Coulanges-sur-Yonne, France

Contacts

Téléphone : 03 86 321811

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

  • Je fais des exercices physiques lors d’un long trajet en avion

    Cette fiche à imprimer vous accompagnera dans vos longs trajets en avion en vous indiquant dix exercices simples à faire depuis votre siège. En plus de détendre et soulager les muscles ankylosés, ces exercices, notamment ceux faisant travailler les jambes, facilitent la circulation sanguine et limitent ainsi le risque de phlébite.

    Lire la suite
  • J’ai une maladie respiratoire et je pars en voyage

    Quand on a une maladie respiratoire, notamment de l’asthme ou une bronchopneumopathie obstructive (BPCO), il est tout à fait possible de partir en voyage, en prenant certaines précautions et en préparant son séjour pour que toutes les conditions soient réunies pour voyager sereinement.

    Lire la suite
  • Je voyage avec mon diabète

    Votre diabète ne doit pas être un obstacle au voyage. Toutefois, celui-ci exige une organisation rigoureuse afin de conserver votre santé au beau fixe.

    Lire la suite
  • Je vais être exposé au grand froid : que dois-je savoir ?

    Haute altitude, excursion en région polaire ou vague de froid inhabituelle, une exposition prolongée à des températures négatives entraîne deux principaux risques pour la santé : les gelures et l’hypothermie. Une bonne préparation et une prise en charge rapide en cas de problème permettent de réduire efficacement ces risques.

    Lire la suite
  • Randonnée en haute montagne : ce que je dois savoir

    Les expéditions au-dessus de 2500 mètres d’altitude vous exposent au mal aigu des montagnes, une pathologie liée aux baisses de pression atmosphérique et d’oxygène disponible en altitude. La règle à respecter est « ne pas monter trop vite, trop haut ».

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale