Docteur Antoine BOURGEOT

Médecine Générale
Conventionnement : Secteur 1
Carte Vitale Acceptée
Je connais la structure du VIH -  Docteur Antoine BOURGEOT - Docvadis

Je connais la structure du VIH

C’est en 1983, après le début de l’épidémie, que ce nouveau virus a été identifié. Le VIH type 1 ou VIH-1 est le plus fréquent, un virus VIH-2 (avec un matériel génétique un peu différent) sera identifié en 1984. Le VIH est un rétrovirus, de la sous-famille des lentivirus, à l’origine de maladies à évolution lente.

Le VIH, de forme sphérique, est constitué d'une enveloppe externe dans laquelle sont insérées les glycoprotéines de surface et tapissée à l'intérieur par des protéines transmembranaires. Cette enveloppe entoure la partie centrale du virus,appelée capside. En forme de trapèze, la capside est en quelque sorte le coeur du VIH : c'est elle qui contient son génome (ou matériel génétique) et les enzymes nécessaires à sa multiplication.

La multiplication virale se produit au sein des cellules immunitaires humaines qui possèdent un récepteur CD4 à leur surface, principalement des lymphocytes.

Concernant le VIH-1, la glycoprotéine de surface gp120 a une forte affinité pour le récepteur CD4 des lymphocytes : la gp120 s'attache au CD4. Le renforcement de l'attache est réalisé grâce à un co-récepteur (soit CCR5 soit CXCR4) avec une autre partie de la gp120. Lorsque récepteur CD4 et co-récepteur sont attachés, la gp120 va se déformer pour dégager une autre glycoprotéine de surface, la gp41 qui établit alors un contact transmembranaire en forme de tube : la fusion se réalise avec le passage de la capside virale dans les lymphocytes CD4. Concernant le VIH-2, les glycoprotéines de surface sont différentes.

Comme tous les rétrovirus, le VIH est caractérisé par son mode de réplication. Son génome, constitué d'ARN simple brin, est transformé en ADN double brin grâce à une enzyme contenue dans la capside : la transcriptase inverse ou reverse. Le matériel génétique du VIH, qui est sous forme d'ARN (acide ribonucléique), est transcrit en ADN (acide désoxyribonucléique) proviral dans la cellule infectée par l'enzyme.

L'ADN proviral est intégré au sein de l'ADN de la cellule humaine, grâce à une enzyme virale, l'intégrase.

Le matériel cellulaire va ensuite être utilisé par le virus pour que l'ADN proviral donne lieu à une traduction en protéines virales, le découpage ultime étant assuré par une enzyme virale, la protéase.

Puis se produit un assemblage de nouveaux virus qui bourgeonnent à la surface de la cellule.

Structure du Virus de l'Immunodéficience Humaine, VIHStructure du Virus de l'Immunodéficience Humaine, VIH

 

Bon à savoir

Les cibles des médicaments anti-VIH actuels sont :

  • Les inhibiteurs d'entrée (anti-CCR5 ; anti-gp41).

  • Les inhibiteurs de la transcriptase inverse (nucléosidiques ou non nucléosidiques).

  • Les inhibiteurs de l'intégrase virale.

  • Les inhibiteurs de la protéase.

Cabinet médical du Docteur BOURGEOT

1 ter rue des Vicaires , 59000 Lille, France

Contacts

Téléphone mobile : 06 81 73 63 48
Téléphone : 03 20 55 08 87

Plus d'informations (Accès, Horaire...)

Documents similaires

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale