Centre de Coordination en Cancérologie Guillaume
Surveillance post-cancer : Côlon - Centre de Coordination en Cancérologie Guillaume - Docvadis

Surveillance post-cancer : Côlon

Les récidives du cancer du côlon sont principalement métastatiques et surviennent dans environ 80% des cas durant les 3 premières années qui suivent le traitement curatif. Environ 25% des récidives sont accessibles à un traitement à visée curative.

Une surveillance clinique, radiologique et endoscopique sera proposée chez les patients capables de supporter une ré-intervention ou une chimiothérapie.

Références

 Examen clinique tous les 3 mois pendant 3 ans puis tous les 6 mois pendant 2 ans.

 Echographie abdomino-pelvienne ou scanner abdomino-pelvien (ou en alternance) tous les 3 à 6 mois pendant 3 ans puis tous les 6 mois pendant 2 ans.

 Scanner thoracique (ou radiographie pulmonaire) annuel pendant 5 ans.

Les éléments de surveillance cités ci-dessus s’appliquent aux cancers coliques de stade 2 et 3 (non indiqués pour les cancers coliques de stade 1).

 Coloscopie selon les recommandations de l’HAS - En cas d’antécédent personnel de cancer colorectal :

- si incomplète ou de mauvaise qualité avant l'intervention à faire dans les 6 mois post-opératoire (accord professionnel), puis à 3 ans, puis à 5 ans, si celle à 3 ans est normale

- si complète et de bonne qualité en pré-opératoire, elle sera refaite à 3 ans puis à 5 ans si celle à 3 ans est normale (niveau de la recommandation : grade B)

- en l’absence de syndrome de prédisposition génétique au cancer colorectal, après 3 coloscopies normales, le rythme de surveillance peut être espacé.

- Lorsque l’espérance de vie estimée est inférieure à 10 ans, la surveillance peut être interrompue (accord professionnel).

- En cas de découverte d’adénome : se reporter aux recommandations de la HAS.

- si syndrome de Lynch : contrôle tous les 1 à 2 ans avec chromoscopie par indigo-carmin à partir de l’âge de 20 ans (recommandation GENMAD 2009).

- si PAF contrôle endoscopique avec chromoendoscopie du réservoir après anastomose iléo-anale tous les 2 ans (1 fois par an en cas d’anastomose iléo-rectale) (recommandation GENMAD 2009).

- si polypose MYH contrôle endoscopique avec chromoendoscopie annuel du côlon restant (recommandation GENMAD 2009).

Les éléments de surveillance endoscopique cités ci-dessus s’appliquent aux cancers coliques quelque soit leur stade (1, 2 et 3).

Options

L’ACE, d’intérêt non démontré, peut être dosé tous les 3 mois les 3 premières années et en cas d’élévation conduire à un bilan morphologique plus complet (accord d’experts).

TEP scan : la TEP-FDG est indiquée pour la localisation des récidives en cas d’élévation isolée de l’ACE chez un patient déjà opéré d’un cancer colorectal sans récidive visible sur les examens standards (en pratique sur le scanner thoraco-abdomino-pelvien).

 

Pour plus d'information, consultez le référentiel TNCD en cliquant ici.

 

 

3C Guillaume

20 Avenue Capitaine Georges Guynemer,
14000 Caen, France

Contacts

  • Fixe : 02 31 78 59 89

Documents similaires

  • Surveillance post-cancer : Prostate

    Cet article définit la récidive biologique après chaque modalité thérapeutique, selon le référentiel régional.

    Lire la suite
  • Surveillance post-cancer : Poumon

    Le patient doit bénéficier d’une surveillance du fait des risques de rechute et du taux de second cancer. Dans le but d’augmenter la survie, l’objectif des consultations et des examens est de diagnostiquer un second cancer ou une rechute accessible à un traitement performant.

    Lire la suite
  • Surveillance post-cancer : Sein

    Une surveillance en milieu oncologique est souhaitable 1 fois par an les 5 premières années, en alternance avec le suivi effectué par le médecin traitant et le gynécologue de la patiente.

    Lire la suite

Ce site n'a pas pour vocation de remplacer une consultation médicale